Présentation

creai

Notre histoire

Depuis sa création il y a plus de 50 ans (par arrêté du 22 janvier 1964 du Ministère de la Santé), le CREAI est un organisme associatif engagé au service de l’intérêt général en faveur des personnes en situation de vulnérabilité (personnes handicapées, en difficultés sociales, âgées, enfants et adolescents accompagnés par la protection de l’enfance) et des acteurs du secteur social, médico-social et sanitaire. Les CREAI sont présents sur chaque région française et sont fédérés en réseau au sein de la Fédération ANCREAI.

Dans le contexte actuel où les évolutions politiques sont nombreuses, marquant un « virage » du secteur social, médico-social et sanitaire, promouvoir et contribuer à défendre la meilleure qualité pour l’accompagnement des personnes vulnérables et le respect de leurs droits est notre objectif prioritaire.

En savoir plus sur notre histoire

  • 22 janvier 1964 : Arrêté constitutif des Centres Régionaux pour l’Enfance et l’Adolescence Inadaptées (CREAI) issus des Associations Régionales de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence (ARSEA).
    Le Centre Régional de Bourgogne pour l’Enfance et l’Adolescence Inadaptées (CRBEAI) est créé.
  • 13 janvier 1984 : Circulaire du ministre des affaires sociales et de la solidarité nationale, et du Garde des Sceaux, ministre de la justice, sur les missions des CREAI :
    « Les Centres Régionaux pour l’Enfance et l’Adolescence Inadaptées ont pour mission principale d’être des lieux de repérage et d’analyse des besoins et d’étude des réponses à y apporter, des lieux de rencontre et de réflexion entre les élus, les représentants des forces sociales et ceux des administrations concernées, de fournir des analyses et des avis techniques aux décideurs, ainsi qu’aux gestionnaires des établissements et services ».
  • Juin 1989 :  L’action du CREAI concernant aussi les adultes, le CRBEAI devient Centre Régional d’Etudes et d’Actions sur les handicaps et les Inadaptations.
  • 20 juin 2013 : Une délégation ANCREAI Franche-Comté est confiée au CREAI Bourgogne pour assurer une couverture des missions des CREAI sur l’ensemble du territoire français.
  • 28 décembre 2015 : La loi n° 2015-1776 reconnait le rôle des CREAI en faveur des personnes en situation de vulnérabilité :
    « Les CREAI contribuent, en réponse à la demande des autorités compétentes pour l’élaboration des schémas d’organisation sociale et médico-sociale et des schémas régionaux de santé, à l’analyse des besoins et de l’offre… ainsi qu’à toute action liée à la mise en œuvre de ces schémas ».
  • Janvier 2016 : Le CREAI devient CREAI Bourgogne – Franche-Comté dans le cadre de la réforme des régions

Nos missions

Apporter un éclairage technique

Le CREAI est un organisme à vocation technique et, à ce titre, réalise des missions d’animation de la réflexion régionale, d’études, de formations, d’informations et de conseils aux différents acteurs impliqués tout au long du parcours de vie des personnes en situation de vulnérabilité.

Favoriser la concertation et le dialogue

Privilégiant l’intérêt des personnes, le respect de leurs droits, la prise en compte des besoins et problématiques émergentes et l’innovation, le CREAI se présente comme un « lieu tiers », au carrefour des préoccupations des différents acteurs impliqués :

  • personnes en situation de vulnérabilité et leurs représentants
  • organismes gestionnaires de la région
  • professionnels des établissements et services
  • collectivités territoriales et services de l’Etat

En savoir plus

La réflexion régionale permanente

  • Animation de commissions régionales thématiques, permettant la confrontation des pratiques et des points de vue sur les évolutions des politiques sociales, afin d’apporter de meilleures réponses aux besoins des personnes accompagnées
  • Organisation de journées d’étude sur des questions d’actualité relatives à l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité

L’observation : études et recherches

  • Réalisation d’études permettant d’éclairer les acteurs sur les différents besoins des populations concernées, sur l’état des réponses actuelles et sur les améliorations à apporter
  • Contribution à l’élaboration des schémas locaux et nationaux d’organisation sociale, médico-sociale et de santé
  • Publication de documents concernant l’équipement social et médico-social régional

La formation et l’appui méthodologique

  • Réalisation de formations au sein ou avec différents Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux (ESSMS)  (formation intra ou inter-établissements) auprès de personnels ou des personnes accompagnées
  • Conduite d’appuis méthodologiques auprès des différents acteurs pour accompagner les évolutions et projets des acteurs (projets de restructuration, création de plateformes, évolution des projets associatifs, …)

L’évaluation

Élaboration au sein du réseau des CREAI d’un référentiel d’accompagnement à l’évaluation interne de la qualité des ESSMS, actualisé en 2016 pour permettre une démarche d’amélioration continue de la qualité : ARSENE

Financement

financement 2019 - Présentation

Les ressources du CREAI (budget annuel d’environ un million d’euros) reposent sur quatre sources de financement :

Des associations, organismes gestionnaires, établissements et services de la région contribuent financièrement au fonctionnement du CREAI et ce, depuis plus de 50 ans. Il s’agit d’une marque de confiance. La contribution participe à l’indépendance technique du CREAI qui s’engage à maintenir un équilibre entre les diverses formes de ressources (subventions, cotisations, contributions, autofinancement) garant de son indépendance.

Les contributions des établissements et services de la région sont un soutien indispensable à notre fonctionnement, elles représentent un tiers de notre budget annuel et nous permettent notamment d’animer les commissions régionales, d’organiser des journées régionales d’étude et d’échanges et d’alimenter les réflexions du secteur sur les évolutions en cours.

Pour contribuer au fonctionnement du CREAI

Les formations, appuis méthodologiques, études et pilotage de projets que nous menons tout au long de l’année représentent environ 60% de notre budget.
Il s’agit de formations en inter, de réponses à appels d’offres, à des sollicitations dans le cadre de notre catalogue de formation et sur-mesure.

La dotation concernant la Bourgogne-Franche-Comté, en provenance de la DGCS (via l’ARS) et la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), est fléchée pour des travaux définis en concertation avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la Direction Régionales et Départementale Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale (DRDJSCS). Cette attribution est fixée chaque année dans le cadre d’une instruction précisant les travaux intéressant l’administration et concerne généralement la réalisation d’études.

Cette dotation dédiée à une étude ou une mission technique n’est donc plus considérée comme une subvention de fonctionnement, ce qui limite les possibilités d’interventions ou de participation du CREAI à diverses réunions de concertation ou d’élaboration d’une réflexion collective intéressant l’intérêt général.

Le CREAI a par ailleurs signé un 1er CPOM (Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens) avec l’ARS BFC (2018-2020).

En savoir plus

En 2017, nous avons négocié un 1er CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens) avec la direction de l’autonomie de l’ARS. Nous avons proposé une quinzaine de thématiques de travail, en lien étroit avec les axes prioritaires du PRS 2.

L’ARS en a retenu 3 :

  • L’accès à la VAE (Validation des acquis de l’Expérience) pour les travailleurs d’ESAT et d’EA
  • Le vieillissement et la fin de vie des personnes en situation de handicap
  • L’autodétermination des personnes en situation de handicap

Ils ont été traduits en 13 fiches-actions

Nos mandats et représentations

Compte tenu de sa position et de ses différentes actions en région, le CREAI est régulièrement sollicité pour donner son point de vue, apporter sa contribution sur des sujets concernant le secteur social et médico-social et ses évolutions. Cela contribue également à façonner notre approche transversale du secteur de l’action sociale et des « ponts » à concevoir et à mettre en place entre les secteurs spécialisés et les structures de droit commun notamment sur les questions d’accessibilité.

En savoir plus

Ainsi le CREAI :

  • est membre de la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) et de 2 commissions spécialisées : Commission Spécialisée Organisation des Soins (CSOS) et Commission Spécialisée Droits des Usagers du système de santé (CSDU)
  • est membre du collège 3 du CESER Bourgogne-Franche-Comté (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional). Ce collège rassemble l’UNAPEI, l’APF, l’AFM, l’ARIS et le CREAI. L’APF en est le représentant pour 3 ans puis le CREAI assurera les 3 années suivantes ;
  • siège au Conseil d’Administration de l’IRTESS (Institut Régional Supérieur du Travail Educatif et Social de Bourgogne) ;
  • siège au Conseil d’Administration de l’Acodège. Cette association a été constituée en 1985 pour reprendre la gestion des structures, auparavant gérées par le CREAI. De ce fait, le CREAI, dès l’origine, est parmi les associations adhérentes.
  • est membre du CNAHES (Conservatoire National des Archives et de l’Histoire de l’Education Spécialisée). Le CREAI veille à la préservation des données constituant la mémoire du secteur social et médico-social et, chaque fois que nécessaire, se fait le relais d’informations intéressant l’histoire de ce secteur.

Le CREAI est également sollicité ponctuellement pour participer à certaines instances. Ainsi en 2017 le CREAI a participé à :

  • diverses réunions organisées par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté : parcours handicap et santé mentale dans le cadre de l’élaboration du projet régional de santé PRS2
  • des réunions d’informations et d’échanges organisées par la DRDJSCS sur l’actualité des politiques en faveurs des personnes en situation de précarité (migrants, personnes sans domicile fixe,…)
  • la Commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées de la Ville de Dijon ;

Et, autant que possible, le CREAI participe aux manifestations organisées par les associations et organismes gestionnaires de la région (assemblées générales, vœux, journées d’étude, …).