Qui sommes nous ?

Un organismes engagé au service de l'intérêt général en faveur des personnes en situation de vulnérabilité, dans les secteurs social, médico-social et sanitaire.

 

Une association régionale permettant la rencontre et la concertation entre :

  • les personnes en situation de vulnérabilité et /ou leurs représentants,

  • les organismes gestionnaires,

  • les professionnels des services et établissements,

  • les collectivités territoriales et les services de l'Etat.

Un organisme technique contribuant à l'analyse des besoins et de l'offre :

  • pour l'amélioration de la qualité des réponses apportées aux personnes en situation de handicap, de dépendance ou de perte d'autonomie, ou en difficulté sociale,

  • pour l'adaptation continue des politiques sociales et des pratiques professionnelles. 

 

Une équipe d'intervenants aux formations, compétences et expériences complémentaires :

  • pour réaliser des études et des journées d'études,

  • pour apporter des conseils techniques et informer les acteurs,

  • pour former les professionnels à l'évalutation des pratiques.

 

Un réseau national partageant au sein de l'ANCREAI une charte et des orientations communes visant à :

  • privilégier l'intérêt de la personne, le respect de ses droits et la réalisation de ses potentialités sur toute autre logique institutionnelle, managériale ou financière,

  • contribuer à l'évolution des politiques sociales, médico-sociales et sanitaires au niveau national,

  • développer une réflexion, des outils et des méthodes partagées et évolutives.

 

Nos actions

 

La réflexion régionale permanente

  • Animation de commissions régionales thématiques, permettant la confrontation des pratiques et des points de vue sur les évolutions des politiques sociales, afin d’apporter de meilleures réponses aux besoins des personnes accompagnées.
  • Organisation de journées d’étude sur des questions d’actualité relatives à l'accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité.

L'observation : études et recherches

  • Réalisation d'études permettant d'éclairer les acteurs sur les différents besoins des populations concernées, sur l'état des réponses actuelles et sur les améliorations à apporter.

  • Contribution à l'élaboration des schémas locaux et nationaux d'organisation sociale, médico-sociale et de santé.

  • Participation à la plate-forme de l’observation sociale et sanitaire en région.

  • Publication de documents concernant l’équipement social et médico-social régional.

La formation et l'appui méthodologique

  • Réalisation de formations au sein ou avec différents ESSMS (formation intra ou inter-établissements) auprès de personnels ou des personnes accompagnées.

  • Consuite d'appui méthologique auprès des différents acteurs pour accompagner les évolutions et projets des acteurs.

L'évaluation

  • Elaboration au sein du réseau des CREAI d’un référentiel d’accompagnement à
    l’évaluation interne de la qualité des ESSMS, actualisé en 2016 pour permettre
    une démarche d’amélioration continue de la qualité.

 

Nos évolutions


  • 22/01/1964 : Arrêté constitutif des Centres Régionaux pour l’Enfance et l’Adolescence Inadaptées (CREAI) issus des Associations Régionales de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence.
    Le Centre Régional de Bourgogne pour l’Enfance et l’Adolescence Inadaptées
    (CRBEAI) est créé.

  • 13/01/1984 : Circulaire du ministre des affaires sociales et de la solidarité nationale,
    et du Garde des Sceaux, ministre de la justice, sur les missions des CREAI :
    « Les Centres Régionaux pour l’Enfance et l’Adolescence Inadaptées ont pour
    mission principale d’être des lieux de repérage et d’analyse des besoins et
    d’étude des réponses à y apporter, des lieux de rencontre et de réflexion entre
    les élus, les représentants des forces sociales et ceux des administrations
    concernées, de fournir des analyses et des avis techniques aux décideurs, ainsi
    qu’aux gestionnaires des établissements et services ».

  • Juin 1989 :  L'action du CREAI concernant aussi les adultes, le CRBEAI devient Centre Régional d'Etudes et d'Actions sur les handicaps et les Inadaptations.

  • 20 juin 2013 : Une délégation ANCREAI Franche-Comté est confiée au CREAI Bourgogne pour assurer une couverture des missions des CREAI sur l'ensemble du territoire français.


  • 28/12/2015 : La loi n° 2015-1776 reconnait le rôle des CREAI en faveur des personnes en situation de vulnérabilité :
    « Les CREAI contribuent, en réponse à la demande des autorités compétentes
    pour l’élaboration des schémas d’organisation sociale et médico-sociale et des
    schémas régionaux de santé, à l’analyse des besoins et de l’offre... ainsi qu’à
    toute action liée à la mise en oeuvre de ces schémas ».


  • Janvier 2016 : Le CREAI devient CREAI Bourgogne - Franche-Comté dans le cadre de la réforme des régions.

 

CHARTE des CREAI et de l'ANCREAI

 

Des valeurs

Les CREAI et l’ANCREAI sont unis et se mobilisent sur leurs territoires pour :

  • Le respect des droits de l’Homme et de la démocratie,

  • Le respect de la laïcité,

  • La solidarité et le refus de la pauvreté et des exclusions,

  • La reconnaissance de chaque individu et de ses droits,

  • L’utilité sociale et la non-lucrativité de leurs actions.

 

Une éthique

Au service de l’intérêt général, les interventions des CREAI et de l’ANCREAI,quelle que soit leur nature :

  • privilégient l’intérêt de la personne, le respect de ses droits et la réalisation de ses potentialités, par rapport à toute autre logique institutionnelle, managériale ou financière,

  • visent l’amélioration continue de la qualité du service rendu à la personne en situation de vulnérabilité, dans le cadre des politiques publiques,

  • s’appuient sur une interrogation permanente et partagée de la pertinence de leurs actions.

des règles déontologiques

Les CREAI et l’ANCREAI s’engagent à garantir vis-à-vis des différents acteurs publics et privés des champs social, médico-social et sanitaire, par le cadre institutionnel qu’ils se donnent :

  • l’impartialité de leur positionnement vis-à-vis des différents acteurs,

  • l’autonomie de leur gouvernance.

       Les CREAI, organismes territoriaux au positionnement transversal, s’engagent à respecter
       des principes d’interventions garantissant :

  • la lisibilité de leurs missions,

  • la clarté des rôles tenus et l’absence de conflits d’intérêt,

  • la confidentialité des informations détenues, qu’elles concernent les personnes ou les institutions,

  • le recours à des méthodes rigoureuses et la production de connaissances fiables,

  • la recherche de la qualité et de l’amélioration continue de leurs prestations.