Etudes réalisées

 

Synthèse régionale - Réponse Accompagnée Pour Tous - Mars 2017

 

 

A la suite des recommandations du rapport PIVETEAU « zéro sans solution », le gouvernement à confié à Marie-Sophie DESAULLE la mission de déployer le dispositif « une réponse accompagnée pour tous », dont le cadre juridique a été posé par l’article 89 de la loi de modernisation de notre système de santé.

Vingt-quatre départements ont répondu favorablement à l’appel à candidatures conjoint lancé en août 2015 par Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales et de la santé, Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et Dominique BUSSEREAU, président de l’association des départements de France, afin de développer de nouvelles organisations et de déployer ce dispositif sur les territoires volontaires.

En Bourgogne-Franche Comté, 4 départements ont fait partie de ce premier déploiement. Il s’agit de la Côte d’Or, du Doubs, de la Saône et Loire et de l’Yonne. Les 4 autres départements s’engagent dans la deuxième vague de déploiement.
Le réseau des CREAI et sa tête de réseau sont engagés dans cette mise en mouvement et se sont vu confier une mission par la CNSA et la DGCS déclinée dans l’instruction ministérielle du 24 juin 2016. Il s’agit d’organiser une remontée d’expériences sur l’accompagnement au changement de pratiques dans les réponses proposées aux personnes handicapées permettant l’ambition d’un « zéro sans solution » et spécifiquement celles présentant une alternative aux modes de prise en charge habituelles ou des caractéristiques « innovantes ».

Consulter le rapport

 

 

Formation et insertion professionnelle des jeunes de 16 ans et plus à la sortie des ESMS - Novembre 2016

  Cette étude, réalisée à la demande de l’ARS et de la DRJSCS de Bourgogne-Franche-Comté, porte sur la question spécifique de l’accompagnement à la formation et à l’insertion professionnelle des jeunes de 16 ans et plus, pendant leur accueil dans une structure médico-sociale du secteur « enfants » et dans les 3 années après leur sortie.

Elle s’articule ainsi autour de trois principaux points :

- identification des modalités de formation et de préparation à l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes de 16 ans proposées par les ESMS du secteur « enfants », qu’il s’agisse d’une orientation en milieu ordinaire de formation et de travail pour ceux qui en ont les potentialités (dispositifs d’aide à l’emploi, aides à la formation en apprentissage, mesures de soutien et de suivi de l’insertion…) ou en milieu protégé ;

- réalisation d’un état des lieux de la situation des jeunes actuellement accueillis, du point de vue de la formation et des démarches d’insertion professionnelle (panel de 1061 jeunes) ;

- réalisation d’un état des lieux de la situation des jeunes sortis au cours des 3 dernières années, sur le plan de la poursuite des études et/ou des démarches d’insertion professionnelle (panel de 939 jeunes).

Pour chacun de ces points, il s’est agit de repérer et analyser les leviers ou ressources présents sur les différents territoires et les difficultés rencontrées.
Les annexes de cette étude présentent les pistes de travail proposées, s’inscrivant dans la logique de continuité des parcours, et organisées selon les 4 axes de la mission DESAULLE.
Consulter le rapport et ses annexes

 

 

Les besoins en résidences-accueil en Franche-Comté - septembre 2015

  Cette étude réalisée à la demande de l’ARS et la DRJSCS de Franche-Comté, a consisté à évaluer les besoins des publics adultes souffrant de troubles psychiques pouvant être accompagnés dans les dispositifs sociaux que constituent les résidences accueil au sein de l’offre d’hébergement/logement de l’Accueil Hébergement Insertion, pour disposer d’éléments d’analyse sur l’adaptation ou l’inadaptation de l’offre et l’éventuel besoin de mettre en place d’autres accompagnements possibles. Cette demande était également mise en regard d’une insuffisance ou inadaptation supposées des logements et accompagnements adaptés pour les personnes souffrant de troubles psychiques, que ce soit en termes d’absence de réponse adéquate en milieu ordinaire après un passage en service psychiatrie pour traitement aigu de la maladie, de maintien dans une hospitalisation en service psychiatrie faute de solution en aval, d’accueil dans des dispositifs sociaux d’hébergement inadaptés, etc.

De nombreux établissements ou services accueillent et accompagnent dès lors dans les structures de l’Accueil de l’Hébergement et de l’Insertion (AHI) des personnes en situation de vulnérabilité (personnes en difficulté, personnes handicapées) qui souffrent psychiquement avec des troubles de nature, d’intensité et d’origine variable, dont certains sont durables et invalidants et constituent un handicap reconnu. Il apparait que l’organisation, les fonctionnements de ces structures et les compétences et qualifications des personnels ne permettent pas toujours d’offrir des lieux et des accompagnements adaptés à la diversité des situations des personnes et à la spécificité de leurs besoins et attentes.

Cette étude a ainsi pour objectif :
  • d’identifier quantitativement la population concernée par ces problématiques parmi celles   présentes dans les structures de l’Accueil Hébergement Insertion, et les besoins de ces personnes pour mieux y répondre
  • et, en parallèle, d’analyser qualitativement l’offre et le fonctionnement des résidences accueil et leurs liens et articulations avec les structures, services et dispositifs médico-sociaux et/ou sanitaires de leur environnement.
  • de formuler des préconisations sur l’adaptation de l’offre au regard des besoins repérés.

 Consulter le rapport

 

 

 

Handicap et décès

Cette rubrique permet d’accéder à divers documents issus des recherches menées par Anne Dusart sur le deuil et la fin de vie chez les personnes handicapées, essentiellement de personnes ayant une déficience intellectuelles. Certains concernent des travaux achevés, d’autres présentent des résultats partiels de travaux en cours.

Consulter les documents

 

Evaluation du service intégré de l'accueil et de l'orientation en Côte d'Or
Mai 2013

à la demande de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de Côte d'Or

Télécharger l'étude

 

 

Etude de la liste d'attente de la MDPH de Côte d'Or - Février 2013

Télécharger l'étude

 

Diagnostic territorial des ressources existantes sur les handicaps rares : test méthodologique dans l’interrégion Grand-Est

Cette étude commanditée par la CNSA et réalisé par l'ANCREAI s'inscrit dans les objectifs du schéma national d’organisation sociale et médico-sociale pour les handicaps rares (2008 – 2012) élaboré par la CNSA, qui prévoyait d'identifier sur l’ensemble du territoire de l’inter-région Grand Est les ressources pertinentes à soutenir et à développer, pour détecter et accompagner les personnes porteuses d’un handicap rare. Les régions concernées sont Alsace, Bourgogne, Champagne Ardennes, Franche-Comté, Lorraine.

L’étude doit permettre de réaliser une cartographie dynamique des ressources existantes sur les handicaps rares, c'est-à-dire repérer les structures, les plateaux techniques et les compétences pouvant être mobilisés pour les personnes porteuses d'un handicap rares, leurs mises en relation éventuelles, ainsi que les manques et faiblesses qu'elles présentaient.

 

Télécharger le rapport