Appréhender la question des transgressions et des réponses disciplinaires

Les professionnels des ESSMS font face à des actes de transgression de la part des personnes qu’ils accompagnent : transgressions mineures ou majeures, ponctuelles ou permanentes, à l’égard des codes sociaux ou du règlement de fonctionnement par exemple. Le sens, les formes et les causes de ces transgressions sont diverses. Les professionnels peuvent se sentir démunis face aux agissements des personnes accompagnées et avoir l’impression que « rien n’y fait » voire que « rien n’est fait » pour y remédier.

L’évolution des situations de handicap des personnes accompagnées par les ESSMS avec davantage de troubles associés (troubles psychiques, du comportement,…) demande d’adapter les réponses faites suite à une transgression. Elles doivent tenir compte du sens de l’acte, de la souffrance psychique et de la capacité d’élaboration de la personne. Un changement face aux pratiques éducatives classiques est souvent nécessaire, afin d’inscrire ces réponses disciplinaires dans une démarche de prévention de la récidive et de promotion de bientraitance.

Objectifs

  • Comprendre les enjeux d’une réponse adaptée à la situation

  • Analyser le sens des actes et les besoins des personnes accompagnées dans le cadre des transgressions

  • Savoir adapter sa réponse professionnelle face à la problématique de la personne accompagnée

  • Adopter une attitude de prévention des situations problèmes
...

Les professionnels des ESSMS font face à des actes de transgression de la part des personnes qu’ils accompagnent : transgressions mineures ou majeures, ponctuelles ou permanentes, à l’égard des codes sociaux ou du règlement de fonctionnement par exemple. Le sens, les formes et les causes de ces transgressions sont diverses. Les professionnels peuvent se sentir démunis face aux agissements des personnes accompagnées et avoir l’impression que « rien n’y fait » voire que « rien n’est fait » pour y remédier.

L’évolution des situations de handicap des personnes accompagnées par les ESSMS avec davantage de troubles associés (troubles psychiques, du comportement,…) demande d’adapter les réponses faites suite à une transgression. Elles doivent tenir compte du sens de l’acte, de la souffrance psychique et de la capacité d’élaboration de la personne. Un changement face aux pratiques éducatives classiques est souvent nécessaire, afin d’inscrire ces réponses disciplinaires dans une démarche de prévention de la récidive et de promotion de bientraitance.

Objectifs

  • Comprendre les enjeux d’une réponse adaptée à la situation

  • Analyser le sens des actes et les besoins des personnes accompagnées dans le cadre des transgressions

  • Savoir adapter sa réponse professionnelle face à la problématique de la personne accompagnée

  • Adopter une attitude de prévention des situations problèmes

Programmation

Les 10 et 11 Octobre 2019
Centre International de Séjour - 3 Avenue des Montboucons, 25000 BESANCON